Précédent
Retour
Suivant

A - B - C - D - E - F

 

A

Acanthe : ornement d’architecture rappelant la plante à longues feuille très découpées.
Agrafe : ornement sculpté en forme de console ou de mascaron, qui semble unir la clé d’un arc aux moulures de l’archivolte.
Allège : Mur d’appui à la partie inférieur d’une fenêtre, moins épais que l’embrasure.
Angle tronqué : angle dont on a retranché quelque partie.
Ante : pilastre de coin.
Appareil : agencement des pierre d’une construction.
Applique : appareil d’éclairage fixé au mur.
Arabesque : ornement (à la manière arabe) incorporant des lettres, des lignes ou des feuillages entrelacés.
Arc : portion définie d’une courbe.
Arc à contre courbe : arc comprenant une courbe concave accolée à une courbe convexe.
Arc Brisé : arc aigu, ( Style Gothique) opposé à arc en plein cintre.
Arc surbaissé : Arc dont la hauteur est inférieur à la moitié de la largeur.
Arc en anse de panier : arc dont la courbe surbaissé a la forme d’une demi-éllipse.
Arc en plein cintre : arc en demi-cercle (la plus répandu).

Maison : Hervé Duval, rue Adam
Maison : Hervé Duval, rue Adam

Arc ogival : arc en forme d’ogive. ( Style Gothique).
Arcade : ouverture en arc;ensemble formé d’un arc et de ses montants ou points d’appui.
Arcature : série de petites arcades décoratives, réelles ou simulées(aveugles).
Arceau : partie cintré d’une arcade, d’une voûte, d’une porte, d’une fenêtre.
Architrave : partie inférieur de l’entablement qui porte directement sur les chapiteaux des colonnes.
Ardoise : pierre tendre et feuilletée, inaltérable à l’air, imperméable à l’humidité, qui sert principalement à la couverture des maisons.
Arête faîtière : ligne d’intersection de deux plans(les deux versants) au faîte d’un toit.
Arqué : courbé en arc.
Astragale : moulure ronde qui sépare le fût d’une colonne de son chapiteau.
Attique : couronnement horizontale décoratif, ou petit étage terminal d’une construction, placé au-dessus d’une corniche ou d’une frise importante.
Avant-corps : partie d’un bâtiment, en avancée sur l’alignement de la façade, correspondant ou non à un corps de bâtiment distinct.

B Pour remonter

Baie : ouverture pratiqué dans un mur, pour faire une porte, une fenêtre.
Balcon : plate-forme en saillie sur la façade d’un bâtiment et qui communique avec les appartements pour une ou plusieurs ouvertures, baies ou fenêtres.
Balustrade : rangé de balustre portant une table d’appui; toute clôture à hauteur d’appui et à jours.

Balustrade de la maison de la Veuve St Onge, rue Adam
Balustrade de la maison de la Veuve St Onge, rue Adam

Balustre : colonnette ou court pilier renflé ou mouluré généralement employé avec d’autres et assemblé avec eux par une tablette pour formé un appui, une clôture, une rampe,  un motif décoratif.
Bandeau : plate-bande unie autour d’une baie; assise ou moulure en saillie sur une façade
Battant : partie mobile d’une porte, d’une fenêtre. qui tient sur ses gonds, ses pentures.
Besant : disque saillant sculpté sur un bandeau, un archivolte.
Bilobé : qui à deux lobes.
Biseauté : taillé en biseau.
Boucharde : marteau de tailleur de pierre avec deux têtes dotées de pointes de diamant.
Bouchardé : travaillé à la boucharde
Boutisse : pierre placée dans un mur selon sa longueur.
Brisis : versant inférieur d’un toit

Photo

Brisis recouvert de tuiles d’ardoise, Maison Alexandre Vaillancourt, rue Leclaire

Bulbe : dôme, puise ou toiture en forme de bulbe.
Bulbeux : en forme de bulbe , en parlant d’un ornement.

C Pour remonter

Cartouche : (mot masculin) ornement sculpté ou dessiné, en forme de carte à demi déroulé et destiné à recevoir une description, une devise, des armoiries : encadrement elliptique.
Cannelé : qui présente des cannelures.
Cannelure : sillon longitudinal creusé dans du bois, de la pierre, du métal. Ex : colonne cannelée.
Chaînage de pierre : série de pierres superposée qui consolide la maçonnerie.
Chaînage d’angle : chaîne de pierre formant l’angle d’un bâtiment.
Chaînage harpée : chaîne de pierres d’attente en saillie, servant au raccord d’une construction voisine.
Chambranle : encadrement d’une porte, d’une fenêtre, d’un foyer.
Chanfrein : demi-biseau que l’on forme en abattant l’arête d’une pierre, d’une pièce de bois.
Chanfreiné : travaillé ou taillé en biseau.
Chantourné : découpé suivant un profil donné.
Chapiteau : partie élargi , généralement la plus décorative qui couronne le fût d’une colonne.

Chapiteau cornu maison : Philias Léonard , rue Adam
Chapiteau cornu maison : Philias Léonard , rue Adam

Cimaise : partie supérieur de la corniche.
Cintré : courbé en arc.
Clé de-voûte : pierre en forme de coin placée à la partie centrale d’une voûte , d’un arche, d’un arc et  servant à maintenir en équilibre les autres pierres.

Clé de-voûte ornée d’une tête de Lion maison
Clé de-voûte ornée d’une tête de Lion maison : M.G. Écrement, rue Letourneux

Clé pendante : clé de voûte ornée se prolongeant en pendentif formant un nœud.
Colimaçon (en) : en hélice parlant d’un escalier.
Collier de perles : série de petites boules en bas relief dans une ornementation.
Colonne : support verticale constitué d’un fût de section circulaire et généralement d’une base et d’un  chapiteau.

Colonnes toscane maison : Alfred Leclaire, rue Adam
Colonnes toscane maison : Alfred Leclaire, rue Adam

Colonne engagée : colonne partiellement intégré dans un mur.
Colonnette : petite colonne.
Console : organe en saillie sur un mur destiné à porté une charge(réelle ou figurée)

Console supportant un balcon
Console supportant un balcon

Contremarche : partie verticale de chaque marche d’un escalier.
Contrevent : grand volet extérieur qui sert à garantir la fenêtre des intempéries.
Corbeau : élément encastré, à une ou plusieurs assises, en saillie sur un mur pour supporter un encorbellement.
Corniche : partie saillante qui couronne un édifice; par extension ornement en saillie d’un meuble d’un plafond.

Corniche soutenue par des consoles , maison Félix Dansereau, rue Letourneux
Corniche soutenue par des consoles , maison Félix Dansereau, rue Letourneux

Cornier(ère) : qui est en coin, à l’angle.
Couronnement : partie supérieure d’un immeuble, élément décoratif plus long que large généralement situé au sommet d’un immeuble.
Créneau : ouverture pratiqué au sommet d’un rempart d’une tour, d’une corniche, et servant de défense (au réelle ou au figurée).
Cul-de-lampe : ornement dont la forme rappelle le dessous d’une lampe d’église.

D Pour remonter

Dard : ornement en forme de fer de lance, qui sépare les oves.
Denticule : ornement décoratif en forme de dent que l’on retrouve généralement dans la corniche.
Dégradé : endommagé, détérioré.
Dôme : toit galbé, de plan centré, à versant contigu ou à pans : comble élevé, de forme arrondi, couronnant  un édifice.

Dôme de la maison de la Veuve St Onge, rue Adam
Dôme de la maison de la Veuve St Onge, rue Adam

Dorique : relatif aux Doriens; le premier et plus simple des trois ordres d’architecture grecque,(Dorique, Ionique, Corinthien).

E Pour remonter

Eau : versant d’une toiture.( ex : toiture en deux eaux).
Écailles de poisson (en) : motif ornemental en forme d’écaille de poisson que l’on retrouve généralement dans les brisis d’ardoise et de métal.
Éclectisme : tendance à exploiter des styles différent du passé.
Écu : bouclier des hommes d’armes au Moyen-âge; ornement rappelant le bouclier.
Écusson : écu armorial; cartouche portant des pièces héraldiques.
Édicule : petite construction édifié sur la voie publique, par extension, petite construction sur le toit d’un édifice. (traduction suggérée pour « penthouse »).
Élévation : projection sur un plan verticale placé parallèlement à une des faces d’un objet.
Embrasure : ouverture pratiqué dans L’épaisseur d’un mur pour recevoir une porte, une fenêtre.
Encorbellement : position d’une construction(balcon, corniche, tourelle, oriel) en saillie sur un mur, soutenu par des corbeaux, des consoles; cette construction elle-même ; construction établi en surplomb sur le nu d’un mur et supportée par des consols ou des corbeaux.
Enfoncement : partie reculée, située vers le fond de quelque chose; partie en retrait.
Entablement : rangée de pierre appuyée sur des piliers.
Entrecolonnement : espace entre deux colonnes.
Entrelacs : ornement composé de lignes entrelacées.
Épi : ornement décorant la crête d’un toit.

Épi au dessus d’une lucarne. Maison : Azarie Messier, rue Leclaire
Épi au dessus d’une lucarne. Maison : Azarie Messier, rue Leclaire

Exhaussé : augmenté en hauteur, en parlant d’une construction.

F Pour remonter

Façadisme : restauration qui consiste à ne préserver que la façade d’un bâtiment.
Fenêtre : ouverture pratiquée dans un mur et munie de panneaux vitrée qui la ferment.
Fer Forgé : fer ornemental travaillé à la forge.
Feston : ornement représentant une guirlande de fleurs et de feuilles liées en elles.
Feuille(s)d’acanthe : ornement d’architecture représentant une feuille longue et courbée.
Flèche : ce qui avance en pointe.
Fléchette : ornement en forme de petite flèche.
Fleuron : ornement en forme de fleurs ou de bouquets de feuilles stylisées; ornement sculpté qui couronne  un galbe, un pignon.

Fleuron & crête
Fleuron & crête

Frise : partie verticale de l’entablement comprise entre l’architrave et la corniche.
Fronton : couronnement d’un édifice ou d’en partie d’édifice consistant en deux éléments de corniche  obliques, ou d’ une corniche courbe, se raccordant à la corniche de l’entablement.

Fronton au dessus de la galerie
Fronton au dessus de la galerie, maison Philias Léonard, rue Adam

Fût : tige d’une colonne entre la base et le chapiteau.

Les définitions de ce Glossaire proviennent de :
MONTRÉAL, SON HISTOIRE, SON ARCHITECTURE
Guy Pinard, Tome 2 Édition :  LA PRESSE 1986
Guy Pinard, Tome 4 Édition du :  MÉRIDIEN  1991

 
Retour