Précédent

Retour
Suivant
Rev. Dubuc 1445-1454
Rev. Dubuc 1445-1454
 

Maison : Révérant Louis Alexandre  Dubuc 1905
Entrepreneur en construction : Joseph Trudel ?
1448-1454 rue St Clément

La chaîne de titres :

21 avril 1899
Notaire;Valmore Lamarche
Vendeur : succession Charles Théodore Viau
Acquéreur : Théophile Leclaire, entrepreneur plâtrier domicilié à Viauville
Achat de neuf lots de terre
Prix de la vente : $1275.00

27 août 1904
Notaire : Joseph Louis Coutlée
Vendeur : Théophile Leclaire, entrepreneur plâtrier domicilié à Viauville
Acquéreur : Révèrent Louis Alexandre Dubuc, curé de la paroisse St Clément
Achat de deux lots de terre
Prix de la vente; $800.00

10 mai 1905
Permis est accordé à l’Abbé Louis A. Dubuc de bâtir sur ses lots

30 mai 1906
Notaire : Joseph Eugène Desrochers
Emprunteur :  Révèrent Louis Alexandre Dubuc, curé de la paroisse St Clément
Prêteurs : Charles Réal Blache, curateur de la succession de feu Angélique Dubois
Emprunt de la somme de : 1045.00 à 4 ½ %

23 novembre 1906
Notaire : J.R. François Beaudry
Emprunteur :   Révèrent Louis Alexandre Dubuc, curé de la paroisse St Clément
Prêteur : Dame Georgiana Beauchamp, épouse de Joseph Trudel
Emprunt de la somme de : $3000.00 à 5%
Donne en garantie ses terrains avec bâtisses

15 février 1907
Notaire : Pierre Chrysologue Lacasse
Vendeur :    Révérend Louis Alexandre Dubuc, curé de la paroisse St Clément
Acquéreur : Dame Eudosie Laforce, veuve Jean Baptiste Labelle
Achat d’une maison
Prix de la vente : $6800.00

02 juin 1910
Notaire : J.R. François Beaudry
Vendeur : : Dame Eudosie Laforce, veuve Jean Baptiste Labelle
Acquéreur : Mlle. Antoinette Champagne
Achat d’une maison
Prix de la vente : $6950.00

16 février 1916
Notaire : J.R. François Beaudry
Vendeur : Mlle. Antoinette Champagne domiciliée à Maisonneuve
Acquéreur : Octave Germains, entrepreneur, domicilié à Maisonneuve
Prix de la vente :$7250.00

25 février 1916
 Notaire : J.R. François Beaudry
Vendeur : Octave Germains, entrepreneur, domicilié à Maisonneuve
Acquéreur : Révérend Louis Alexandre Dubuc, curé de la paroisse St Clément
Prix de la vente :$7250.00


L’abbé Dubuc connaissait certainement bien ces terrains puisqu'ils étaient situés sur sa paroisse, tout près de l’église, derrière la maison de son sacristain. À ce époque-là, il résidait dans un petit cottage situé  en face de l’église qui avait été bâti par la famille Viau et qui est aujourd’hui démoli.

Cette maison fut la deuxième qu’il fit bâtir et ce ne fut pas la dernière non plus. Durant la même décennie, il allait acquérir  toutes les  maisons situées sur la rue Adam entre les rues Théodore & St Clément ( Maisons : St Onge, Louis A. Dubuc, Louis Dubuc & Louis Aubertin ).

Cette maison n’est pas sans rappeler sa voisine de droite, ce n’est pas un hasard car  c’est aussi l’abbé Dubuc qui la fit construire l’année suivante. Quant à celle semblable à celle-ci, située  sur la rue Adam,  c’est son père qui est à l'origine de sa construction en 1907. Pour ma part, je pense que s'ils ont utilisé le même plan d'architecture, c'est fort probablement plus à cause du modèle tout à fait réussi que par simple souci d'économie.

Sans en être tout à fait certain et même si trois entrepreneurs en construction se retrouvent dans la chaîne de titres ( Théophile Leclaire , Joseph Trudel & Octave Germains ), je pense que c’est  Joseph Trudel qui construisit cette maison. Nous les retrouvons entre autre  lui et sa Dame en 1906 pour le prêt  d’une somme d’argent qu’ils consentent à l’abbé Dubuc. C’est encore lui qui signe le permis de construction pour la maison voisine de l’abbé Dubuc le 18 avril 1906. Cet entrepreneur était très actif  dans Viauville et il réalisa au début de vingtième siècle  beaucoup de cottages de style Victorien & Queen-Anne .( 1880-1903) . Nombre de ses réalisations comportaient des galeries, très élaborées comme celle-ci, en bois œuvré coiffées de dôme ( a )

Tout laisse à penser que l'abbé Dubuc regretta d'avoir vendu cette maison en 1907 puisqu'il l'a racheta en 1916 de Octave Germains. Fait encore plus surprenant : ce dernier lui revendit la maison au même prix qu’il l'avait payé à Mlle Champagne, quelque jours auparavant, sans faire aucun profit. Il est possible que Mlle Champagne n'ait pas voulu vendre originellement la maison à l'abbé Dubuc pour une quelconque raison.

Bien sur cette maison a connu de biens meilleurs jours, pour en savoir davantage sur la description architecturale, je vous invite à consulter le catalogue ( rue Adam, maison Louis Dubuc )

Dôme : toit galbé, de plan centré, à versant contigu ou à pans : comble élevé, de forme arrondi, couronnant un édifice.