Précédent

Retour
Suivant
Anselme Bissonette 547-557
Anselme Bissonette 547-557
 

Maison : Anselme Bissonette  1904
547-557 rue St Clément
Architecte : Charles A. Reeves

La chaîne  de titres :

05 juillet 1900
Notaire : Valmore Lamarche
Vendeur : succession Viau
Acquéreur : Dame  Délima Bissonette veuve Adolphe trudel
Deux terrains sans bâtisse

19 novembre 1900
Notaire : Valmore Lamarche
Vendeur : Dame Délima Bissonette veuve Adolphe Trudel
Acquéreur : Anselme Bissonette, inspecteur. Résidant au 803 St Hubert, Montréal

11 novembre 1922
Notaire : L.J.R. Laporte
Donateur : Anselme Bissonette
Acquéreurs : Ses deux enfants : Victoria & Wilbrode Bissonette

23 juillet 1923
Notaire : Romulus Lavallée
Vendeur: Victoria Bissonette épouse de Joseph Alphonse Leclaire
Acquéreur : Joseph Louis Lavallée comptable demeurant au 807 St-Joseph est Montréal
Maison portant les no : 547 à 551 rue St-Clément

23 juillet 1923
Notaire : Romulus Lavallée
Vendeur : Wilbrode Bissonette
Acquéreur : Joseph Louis Lavallée
Maison portant les no : 553 à 557 rue St-Clément
Prix des deux ventes $15,000.00


Comme nous pouvons voir dans la chaîne de titres, Anselme Bissonette acheta ces deux terrains de sa sœur, Délima, devenue veuve la même année. Il résida dans cette maison de 1904 à 1910. Par la suite, il déménagea dans un très beau Cottage que l’entrepreneur en construction Alfred Delorme avait bâti en  1903 au 539 de la rue Théodore. Ce n’est qu’en 1922 qu’il offrit à ses deux enfants cette maison-ci. Ces derniers ne perdirent pas de temps et huit mois à peine, après en avoir fait l’acquisition, la revendirent.

Bien qu’aucun document ne stipule qui était l’entrepreneur en construction, il est fort probable que ce soit  Walter Reed qui bâtit cette maison. Je vous invite à aller visiter les maisons :  

  • Joseph L’Heureux sur la rue Viau,  bâtie en 1903
  • Camille L’Heureux sur la rue Théodore, bâtie en 1904
  • Azarie Messier sur la rue Leclair, bâtie en 1904
  • Robert Fraser sur la rue Leclair, bâtie en 1904

Toutes ces maisons ont été dessinées par l’Architecte Charles A. Reeves et ont été construites par Walter Reed. Il serait donc raisonnable de penser que c’est lui aussi qui construisit celle-ci en même temps.

Maison Anselme Bissonette
Maison Anselme Bissonette
Photographe J.P. Savard 1971
Archive personnelle J.P. Savard

Maison Anselme Bissonette
Maison Anselme Bissonette
Photographe J.P. Savard 1971
Archive personnelle J.P. Savard

Quand nous regardons ces deux  photographies prises  par J.P. Savard en 1971, nous constatons que cette  maison et ses voisines n’ont  pas beaucoup changé.
En effet, si nous observons  attentivement, nous remarquons qu’à cette époque les escaliers étaient encore d’origine : ils étaient en bois, droits et montaient directement aux seuils des portes des étages. L’un des traits particuliers de cette maison se situe au niveau des lucarnes (a) et pignons (b). Ceux-ci arborent un motif de damier, tandis que les pignons des  autres maisons ont un motif en éventail, cher à l’architecte Charles A. Reeves. Sûrement que ce motif était une demande spécifique du propriétaire.  Pour ne pas être redondant sur le sujet,  je vous invite donc à visiter sur ce site Internet les maisons mentionnées précédemment. 

-a Lucarne : petite fenêtre percée dans le toit d’un bâtiment.

-b Pignon : couronnement  triangulaire d’un mur dont le sommet porte le bout du faîtage d’un comble.