Précédent

Retour
Suivant
Joseph Mireault 1474-1482
Joseph Mireault 1474-1482
 

Maison : Joseph Mireault  1927
1474 -1482 rue Letourneux
Entrepreneur en construction : Thomas Laforest

la chaîne de titres :

18 avril 1891
Notaire : Onésime Marin

Vendeur : Alphonse Gadoury entrepreneur menuisier, résidant au 137 rue de la Visitation

Acquéreurs : Toussaint Préfontaine, commerçant de bois                                            Joseph Stanislas Bousquet, caissier de banque
                      Joseph Paquette, manufacturier
Achat de trois lots de terre                                               

02 janvier 1892
Vente par le curateur public de ces trois lots pour non-paiement de taxes
Acquéreurs : Robert Reford, importateur, résidant au 260 rue Drummond

07 février 1907
Notaire :William de M. Marler
Vendeurs :  Robert Reford, importateur
Acquéreurs :John York , ingénieur
                        James B. Campbell, manufacturier
                        William Pratt, manufacturier
                        Robert Fraser, surintendant (Watson & co)
                        William Lenox, fermier
Tous marguilliers de l’église  protestante (Presbyterian Church) St Chutbert
Achat de trois lots de terre

23 août 1909
Notaire : William de M. Marler
Vendeurs : John York, ingénieur mécanique
                     William Pratt, manufacturier
                     Robert Fraser, surintendant
Tous marguilliers de « Maisonneuve Presbyterian Church » 
Acquéreur : James B. Campbell,  manufacturier
Achat de trois lots de terre sur la rue Adam angle sud/ouest de la rue Letourneux

22 août 1911
Notaire: Whilliam B. Reddy
Vendeur: James B. Campbell
Acquéreurs : Agapit Legault, comptable, résidant au 2606 Boul. Pie IX
                     William B.  Reddy, notaire, résidant au 4474 rue Ste Catherine  Westmount
                     Normand P. Arthur, employé de C.N. Rail, résidant au 516 rue St Clément
Prix de la vente: 4 500,00 $

29 Juin 1927
Notaire:Joseph Théophile Legault
Vendeurs :Agapit Legault , bourgeois résidant au 2606 Boul. Pie IX
                  William B.  Reddy, notaire, résidant au 4474 rue Ste Catherine  Westmount
                  Normand P. Arthur, employé de C.N. Rail, résidant au 516 rue St Clément
Acquéreur :Thomas  Laforest, entrepreneur menuisier, résidant au 1445 Desjardins
Achat du lot arrière sur la rue Letourneux

11 octobre 1927
Notaire :Joseph Arthur Couture
Vendeur :Thomas Laforest
Acquéreur :Joseph Mirault,  comptable  résidant au 1474 Letourneux
«  une maison de trois étages avec cinq logements, 1474 à 1482 rue Letourneux »
Prix de la vente : 15 800,00 $


L’entrepreneur en construction, Thomas Laforest, résidait dans le quartier tout près de cette maison. Il avait bâti sa résidence quelques années auparavant,  sur la rue Desjardins entre les rues Ste Catherine et Adam sur un terrain  disponible; ce terrain étant  le lit de l’ancien ruisseau Migeon asséché depuis des décennies.  Cet entrepreneur  construisit bon nombre de maisons dans le quartier, sur les rues Desjardins, Bennett, Aird, Lafontaine et surtout  sur la rue Ste Catherine entre les rues Viau & Vimont.  Toutes les maisons qu’il construisit  étaient des maisons à cinq logements qui se ressemblaient à quelques  différences près.

Le comptable, Joseph Mireault  habitait déjà depuis quelques années dans une maison située un peu plus au sud, sur la rue Letourneux. Il semblerait bien qu’il ait vu construire cette maison-ci.                 Il y emménagea avant même d’avoir signé les papiers chez le notaire, Joseph Couture, qui lui, résidait tout juste en face (voir catalogue, rue Letourneux, maison Joseph Riendeau 1904 ).  

Cette maison de trois étages, typique des années vingt et trente,  passe un peu inaperçue de nos jours; il faut dire qu’à l’origine, elle était un peu plus élégante.  Sa façade lambrissée de brique striée de couleur tabac a terriblement changé; on pourrait même croire  qu’elle est de couleur brune tant la poussière s’y est incrustée. La pierre artificielle est utilisée entre autre  pour les linteaux (a)  et  les allèges des fenêtres mais  surtout  pour le chaînage d’angle (b) et les éléments décoratifs du haut  de la maison.

L’un des changements les plus regrettables, est la disparition des pilastres (c) en bois qui soutenaient les balcons; ils ont été remplacés par de simples supports en fer forgé. Cette malheureuse décision a contribué à rendre la façade morne, la dépouillant de l’un de ses plus beaux attraits. Une autre rénovation regrettable est la disparition de  la ceinture des balcons qui était, à l’origine, façonnée comme des corniches agrémentées de petites consoles (d) géminées. 

Voici à quoi ressemblait la maison avec ses pilastres et son parapet d’origine
Voici à quoi ressemblait la maison avec ses pilastres et son parapet d’origine

Heureusement, les vitraux de toutes les fenêtres de la façade et des impostes des portes, ont été préservés.  Le parapet (e) arqué qui couronnait jadis la maison a lui aussi disparu  et ce, voilà à peine quelques années.

a- Linteau : pièce horizontale fermant la partie supérieure d’une porte, d’une fenêtre et soutenant la maçonnerie

b- Chaînage d’angle : chaîne de pierre formant l’angle d’un bâtiment.

c- Pilastre : pilier aux pans carrés rappelant la colonne. (très utilisé à Montréal)

d- Console : organe en saillie sur un mur destiné à porter une charge (réelle ou figurée)