Précédent

Retour
Suivant
Joseph Arthur Couture 1467-1471
Joseph Arthur Couture 1467-1471
 

Maison Joseph Arthur Couture, 1930
1467-1471 rue Letourneux

Chaîne  de titres :

23 août 1906
Notaire : J.R. François Beaudry
Vendeur : Joseph Riendeau fils
Acquéreur : Oscar Sénécal,  Avocat
Achat de lots de terre avec trois maisons au nord sur la rue Adam et d’une maison au sud sur la rue Letourneux

05 mars 1921
Notaire : Norbert Brunet
Vendeur Oscar Sénécal
Acquéreur : Joseph  Arthur Couture,  Notaire de Montréal
Achat de la maison voisine sud
Prix de la vente : $22000,00

01 juin 1929   Transport
Notaire : Norbert Brunet

10 juillet 1930
Notaire : Wilfrid Deschênes
Emprunteur:Joseph  Arthur Couture, Notaire
Prêteur : Zénon Tougas, marchand épicier de Montréal
La somme de : $8000.00

27 août 1944  testament de Joseph  Arthur Couture

11 octobre 1944
Notaire : Charles Auguste Émard
Vendeur : Dame Dina  Beauchamp veuve en troisièmes noces de Arthur Couture
Acquéreur : Gilbert Gilbert, rentier du village d’Israëli
Prix de la vente : $16500.00


En 1921, Joseph Arthur Couture résidait sur le Boulevard Pie IX  à l’angle de la rue Lafontaine. A cette époque, le boulevard Pie IX se désembourgeoisait et la circulation automobile s’y densifiait. Me. Couture, peut être pour gagner en tranquillité, acheta sur la rue Letourneux la maison voisine de celle étudiée ici et son jardin.

Ce n’est qu’en 1930 qu’il se prive de ce jardin et fait bâtir la maison en question. Malgré sa profession et un niveau de vie probablement aisé, il emprunte  de l’argent à Zénon Tougas, alors propriétaire d’une épicerie sur la rue Dézéry. Même s’il est commun à l’époque pour les petits commerçants de consentir des prêts hypothécaires, il est plus rare de voir un Notaire en emprunter.        

Cette maison fut la dernière érigée dans cette section de la rue Letourneux. Celles qui lui font face furent construites en 1926 (maison au coin d’Adam) et en 1927 (maison au coin de Larrivée).

Tel que mentionné plus haut, ce qui fut pendant vingt cinq ans le jardin de la maison de droite (maison Joseph Riendeau) devint le terrain sur lequel on bâtit la maison Couture. Ceci explique l’apparition sur la chaîne de titres de cette maison Riendeau, où ont résidé tous les propriétaires du terrain avant la construction de cette maison Couture, soit Joseph Riendeau, Oscar Sénécal & J. Arthur Couture. Ce jardin, clôturé le long du trottoir par une haute palissade de bois, possédait en son centre un Kiosque assez imposant pour être stipulé dans un acte notarié.

La façade de la maison épouse la forme d’un  « L » afin de relier les façades des maisons voisines qui ne sont pas enlignées. L’utilisation de la brique striée brune utilisée pour le revêtement de la façade est très commune entre 1915 et 1930. La pierre artificielle est employée uniquement pour les linteaux des portes et fenêtres, ainsi que pour le cartouche (a) décoratif en forme d’éventail ornant le parapet (b).

L’harmonie des pilastres (c) de bois et de l’avant-corps de gauche est remarquable, tant sur beaucoup d’autres demeures ces structures ont été modifiées et d’autres matériaux utilisés.

Les fenêtres de bois séparés par des trumeaux  (d) et ornées de vitraux (e) dans leurs impostes (f) sont témoins de l’élégance des logements.

Cette maison se termine par un parapet, structure commune dans la période de l’entre-deux guerres. La corniche de métal avait alors déjà complètement disparue, laissant toute liberté à la fantaisie des courbes et contre-courbes du parapet. 

Photographie prise en août 1990
Cette photographie prise en août 1990, témoigne de la conservation heureuse de l’ensemble des ornements.
(photographe : Pierre Sansregret )
A.H.H.M.

a- Cartouche (nom masculin) : ornement sculpté ou dessiné, en forme de carte à demi déroulé et destiné à recevoir une description, une devise, des armoiries : encadrement elliptique.
b- Parapet : mur plein à hauteur d’appui, formant garde-fou.
c- Pilastre : pilier aux pans carrés rappelant la colonne. (très utilisé à Montréal).
d- Trumeau : pan de mur entre deux  fenêtres, ou portes.
e- Vitrail : panneau constitué de morceaux de verre colorés, assemblé pour former une décoration,