Précédent

Retour
Suivant
Cyrille Lamontagne 1491-1493
Cyrille Lamontagne 1491-1493
 

Maison Cyrille Lamontagne 1909
1491- 1493  rue  de Lasalle
Architecte : Charles A. Reeves ?
Transformation en 1923 Architecte : Alfred Hector Lapierre

La Chaîne des titres :

9 juillet 1874
Notaire Archambeault
Vendeur : Charles Henri Letourneux, marchand
Acquéreur : Alexandre Renauld, marchand
Achat de plusieurs lots de terre en culture

10 avril 1896
Notaire : Pierre Arsène Beaudoin
Vendeur : Alexandre Renauld, menuisier de Montréal
Acquéreur : Charles Desjardins, marchand de Montréal
Achat de deux lots de terre
Prix de la vente : 1500.00$

12 avril 1907
Notaire : Pierre Arsène Beaudoin
Vendeur : Charles Desjardins,  marchand
Acquéreur : Cyrille Isidore Lamontagne, pharmacien  résidant au 307  de Lasalle
Achat de deux lots de terre
Prix de la vente : 4500.00$

28 avril 1909
Notaire : Joseph Arthur Couture
Vendeur : Dame Aline Bélanger, épouse de Cyrille I. Lamontagne
Acquéreur : Cyrille Isidore Lamontagne, pharmacien
Achat de lot voisin
Prix de la vente : 750.00$


Cyrille  Lamontagne avait, au début de XXe, siècle établi sa toute  première pharmacie dans la maison de Joseph et Arsène  Dussault ( voir catalogue, rue de Lasalle ) située tout juste en face  . Il n’est donc pas surprenant qu’il décida de faire construire  une maison similaire   de l’autre côté de la rue. Imaginez un instant l’effet  saisissant pour les passants de voir de chaque côté de la rue deux maisons semblables se faisant face l’une de l’autre !. Il opéra cette  deuxième  pharmacie de 1909 à 1914, année ou il vendit cette maison et il ouvrit   sa troisième  pharmacie  sur la rue de Fleurimont dans le  quartier Rosemont près de la rue Papineau .

Bien sûr nous retrouvons ce modèle de maison dans plusieurs quartiers de Montréal, incluant  les quartiers d’Hochelaga et Maisonneuve. Voici une liste non exhaustive des  maisons  du même genre avec quelques variantes sur le territoire d’Hochelaga et Maisonneuve.

Notaire Pérodeau ( 1899 )            Ste-Catherine & Desjardins démolie vers 1979 entrepreneur  :Hubert Provost
Hôtel National              ( 1900 )rue Ontario angle sud / ouest william David   incendié totalement  en 1923
Joseph  Dusseault  ( 1901 ) 1601 de LaSalle angle nord/est Adam, entrepreneur :                       Wilfrid Tardif
Philippe Roy              ( 1905 ) 4554-4562  Ste-Catherine  angle sud/est Bennett,  entrepreneur  Walter Reed
Louis A.  Meunier ( 1905 )              4291-4297 Ontario  angle nord/ouest  Letourneux  entrepreneur  Walter Reed
Clément Dequoy   ( 1905 )            4247-4249 Ste-Catherine  angle n ord/ouest  de LaSalle  :            Walter  Reed
Joseph Ménard ( 1907 ) 3400-3410  Ontario angle sud/est Davidson
Eugène Perreault ( 1909 )   3870-3874 Ontario angle sud/est Bourbonnière, entrepreneur :         lui-même
Ernest & Edmond Mitchell            ( 1912 )   3983-3985  Lafontaine angle nord/ouest Valois, entrepreneurs :     eux-mêmes

Il est très facile pour tout un chacun  de connaître la date d’érection de cette maison puisqu’elle est inscrite dans la pierre en haut de l’angle tronqué; en revanche, il est beaucoup plus difficile de savoir à quoi elle ressemblait auparavant. Pour ce faire il faut se référer à ce dessin nous montrant la maison vers 1910. 

Pharmacie Cyrille I.  Lamontagne, 323 rue de Lasalle vers 1910
Pharmacie Cyrille I.  Lamontagne, 323 rue de Lasalle vers 1910
Collection : Pierre G. de la Cathédrale

En se référant à  ce dessin nous constatons  les points suivants :  le rez-de-chaussée était composé de différents commerces; au premier étage, on note la présence d’un balcon dans l’angle  tronqué  ainsi que deux autres donnant sur la rue Adam qui sont  aujourd'hui absents. Les balcons du dernier étage étaient supportés par de magnifiques consoles en bois.  Une haute corniche  en métal ,surmontée d’une pyramide  couronnait l’édifice tout comme la maison  voisine.

C’est en 1923 que la BANQUE D’ÉPARGNE DE LA CITÉ ET DU DISTRICT DE MONTRÉAL  fit l’acquisition de cette maison. Auparavant  la succursale se trouvait  au rez-de-chaussée de la maison située  tout juste à droite de celle-ci.  Les administrateurs de la Banque d’Épargne demandèrent à leur architecte, : Alfred-Hector Lapierre, de faire les dessins pour le réaménagement de leurs locaux. ( 1 ) . Voici une liste non exhaustive de ses réalisations :

  1.  1551 rue Ontario est  angle  Alexandre deSève
  2.  400 rue  Beaubien angle  St Denis
  3.  936 rue  Ste Catherine angle St Timothée
  4.  2400 rue Ste Catherine est  angle Dufresne  
  5.  4080  rue St Jacques ouest angle place St Henri
  6.    1420 rue Notre Dame angle Versailles
  7.  5677 Ave, du Parc  angle Bernard
  8.  4190 rue St Denis angle Rachel
  9.  777 rue Ste Catherine ouest angle McGill Collège

Alfred Hector Lapierre ( 1859-1932 ) fit son apprentissage auprès de l’Architecte montréalais Alphonse Raza ( 1846-1903 ) . C’est avec ce maître qu’ il acquit la majorité de ses connaissances .C’est aussi sous sa gouverne qu’il dessina ses premières succursales bancaires pour la Banque d’Épargne .Pendant toute sa carrière il  affectionna tout particulièrement  le style Beaux arts ( 1894-1930) qu’il magnait  d’ailleurs avec brio.

La Banque dans son environnement en 1978
La Banque dans son environnement en 1978
Archive de la Ville de Montréal

Les travaux de réaménagement de cette maison furent confiés à  l’entrepreneur  général Alfred Filion et frères .

Nous pouvons aisément voir que tout le  rez-de-chaussée à été refait en totalité : . tous les commerces ont été expropriés, toutes les vitrines ont été  remplacées par des ouvertures plus institutionnelles, la portes principale fut agréablement avantagée et entourée de par et d’autre par des colonnes  monolithiques à chapiteaux cornus .La différence de teinte entre la pierre des étages datant de 1909 et celle du rez-de-chaussée plus nouvelle  de 1923 est d’ailleurs très visible.  Une très belle corniche ( a ) de cuivre, garnie de deux frontons à ailerons, sépare élégamment ce rez-de-chaussée des étages . L’architecte en fut probablement très satisfait puisqu’il en dessina une semblable en 1928  pour le commerce de J.A. Lamy Ltee située au 3303 rue Ste Catherine Est dans  le quartier Hochelaga .

Une magnifique et proéminente corniche, elle aussi de cuivre soutenue par des corbeaux ( b ),  couronne à merveille la maison.  Son large saillie  s’apparente au mouvement de L’École de Chicago ( 1890-1920 ) ayant eu cours à Montréal pendant cette période , elle n’a décidément rien a envier à la corniche précédente.

Malgré ses nombreux changements, cette maison à fière allure et réussit à conserver son charme de la période entre deux guerres que lui avait donné Alfred Hector Lapierre

a- Corniche : partie saillante qui couronne un édifice; par extension ornement en saillie d’un meuble d’un  plafond

b- Corbeau : élément encastré, à une ou plusieurs assises, en saillie sur un mur pour  supporter un encorbellement

(1 ) Répertoire D’architecture Traditionnelle sur le Territoire de la Communauté Urbaine de Montréal  LES BANQUES    1980

CHARLES AIMÉ REEVES, ARCHITECTE 1872-1948
DESJARDINS Pierre  Atelier d’Histoire de Pointe-aux-Trembles  2002