Précédent

Retour
Suivant
Wilbrode Larivée 1447-1451
Wilbrode Larivée 1447-1451
 

Maison : Wilbrode Larivée  1903
1447 à 1451  rue Lasalle

Chaînage des titres :

27 juillet 1903
Notaire : Marie Gustave Écrement
Vendeuse : Dame Valérie Paradis,  veuve Onésime Marin
Acquéreur : Dame Justine Pépin  épouse de Wilbrode Larivée,  charretier de Maisonneuve

Permis est accordé à Wilbrode Larivée de bâtir sur la rue Lasalle émis le 11 août 1903.  coût probable : $1500.00

12 janvier 1914
Notaire : Charles Brodeur
Vendeur : Wilbrode Larivée,  bourgeois de Maisonneuve
Acquéreur : Arthur Sicar
3/12 d’un immeuble indivise connu sous le numéro de lot : 8-113 rue Lasalle

Pour la petite histoire qui commence avant tout avec le terrain, le notaire Onésime Marin  avait acheté de Charles Henri Letourneux une grande partie des lotes de terre dans le voisinage et ceci, bien entendu, avec l'intention de faire un bénéfice à la revente. Malheureusement pour lui, c'est sa veuve qui en a le plus profité.

Le charretier Wilbrode Larivée résidait sur la rue Notre Dame tout juste à côté de l’actuel Parc Morgan  avant d’aménager dans sa maison de la rue Lasalle. Il avait également acheté le terrain voisin et ceux derrière sa maison, qui se trouvent sur la rue Letourneux.

Ce qui nous séduit sur cette maison, c’est avant tout sa corniche (a) de métal toujours ornée de ses puises (b) bulbeuses ainsi que sa façade sobre recouverte de pierre calcaire qui lui confère un air un peu aristocratique

.  

a- Corniche : partie saillante qui couronne un édifice; par extension ornement en saillie d’un meuble d’un
     plafond.
b- Puise : mot féminin, ornement  décoratif en forme de flèche, vase, bulbe, bouteille, etc.  se trouvant au
           dessus de la corniche pour donner un aspect théâtral au bâtiment. Aussi appelé« Puise d’énergie ».