Précédent

Retour
Suivant
Télesphore Longpré 1608-1612
Télesphore Longpré 1608-1612
 

2e  Maison : Télesphore Longpré 1930
1608 -1612  Boulevard Pie IX
Entrepreneurs en Construction : Victor & Henri Bernier ?

La chaîne de titres :

02 octobre 1922
Notaire : J.A. Cameron
Vendeur :  St-Cyprian Parish
Acquéreur : Gédéon Danis, marchand,  résidant au 452 Boul. Pie IX
Achat de deux terrains avec chapelle dessus

01 février 1924
Notaire : Joseph Théophile Legault
Vendeur : Gédéon Danis, marchand, situé au 2522 rue Ontario est
Acquéreur : Joseph Georges Laurendeau, avocat de la ville de Salaberry de Valleyfield
Achat de quelques  lots de terre
Prix de la vente : 12 500,00 $

01 février 1924
 Notaire : Joseph Théophile Legault
Vendeur : Joseph Georges Laurendeau, avocat de la ville de Salaberry de Valleyfield
Acquéreurs : Victor & Henri Bernier, tous deux courtiers d’immeuble, 2574 Ontario est
Achat de deux lots de terre
Prix de la vente : 1,00 $
Condition : maintenir les baux 

01 mars 1924
Notaire : Louis Joseph Robillard
Vendeurs :  Victor & Henri Bernier, tous deux courtiers d’immeuble, 2574 Ontario est
Acquéreur : Télesphore Longpré, laitier, résidant au 400 Darling à Montréal
Achat de lots de terre
Prix de la vente : 7 000,00 $

20 juin 1925  TESTAMENT
Notaire : Louis Joseph Robillard
Télesphore Longpré, beurrier, demeurant au 2763 rue  Adam,
fait de son épouse, dame Amanda Martineau, sa seule héritière.

03 juillet 1925
Notaire : Antonio Brien
Emprunteur :  Télesphore Longpré, laitier
Prêteuse : Dame Rose Délima Robin, veuve de Siméon Martineau
La somme de : 15 000,00 $
Donne en garantie sa maison # 2763 rue Adam    

17 janvier 1931
Notaire : Joseph Arthur Couture
Prêteur :Prudential Insurance Compagny
Emprunteur : Télesphore Longpré, marchand de beurre,  4087 rue Adam
Donne en garantie ses trois maisons avec un garage


Il est fort probable que Télesphore Longpré fit appel aux frères Victor & Henri Bernier  pour la construction de cette maison-ci. Il faut avouer qu’elle s’harmonise parfaitement avec la maison de gauche qui donne sur la rue Adam (voir : catalogue, rue Adam maison Télesphore Longpré).  Il faut se rappeler que cet endroit était occupé jadis par la chapelle St Cyprian qui servit de lieu de culte, de 1903 à 1924, à la communauté Épiscopalienne (Anglicane) de Maisonneuve. Après la  démolition de la chapelle, Télesphore Longpré fit construire cette maison ainsi que les deux garages de gauche. Il emprunta   l’argent nécessaire pour  la construction à la compagnie  Prudential Insurance Compagny et par la même occasion,  assura ses maisons avec cette même compagnie.

Cette maison aux proportions harmonieuses  n’échappe pas au regard des passants. Comme la maison de gauche, sa façade est lambrissée de briques striées de couleur tabac. À droite de cette façade, s’élève un  oriel (a) très proéminent encadré et enjolivé par le chaînage d’angle (b) en pierre coade. Un fronton chantourné le couronne.

À gauche de la façade, nous retrouvons de longues galeries en bois.  Elles sont soutenues par de curieux pilastres à chapiteaux ioniques (c). Ces magnifiques pilastres sont uniques dans Maisonneuve et peut-être même à Montréal. C’est un miracle si nous pouvons les admirer  encore aujourd’hui.

Détail d’un pilastre à chapiteaux ionique
Détail d’un pilastre à chapiteaux ionique

Les fenêtres  sont d’origine, et comportent encore tous leurs éléments : à battant à l’intérieur et à guillotine à l’extérieur, même les vitraux (d) dans leur imposte sont  intacts. Les portes du rez-de-chaussée, semblables à celles de  la maison sur la rue Adam, ont été aussi préservées. Elles sont garnies de vitrage biseauté serti de   plomb.

Au-dessus des balcons, pour couronner la maison, s’élève un léger parapet chantourné qui rappelle celui de l’oriel, mais de  moindre importance.

a- Oriel : ouvrage vitré en général en surplomb, formant avant-corps sur la hauteur de plusieurs étages;
fenêtre en encorbellement qui fait saillie dans la surface (généralement confondu avec le Bow-window ).

b- Chaînage d’angle : chaîne de pierre formant l’angle d’un bâtiment.

c- Ionique : un des trois ordres(colonne) grecs caractérisé par le chapiteau orné de deux volutes latérales.

d- Vitrail : panneau constitué de morceaux de verre coloré, assemblés pour former une décoration.